Dans un projet orchestré par Laurent SARRAZIN, l’aventure « Rupture douce » m’a interpelé cet hiver. Le 5e tome était en rédaction… 

Le 4e de couverture, écrit par Laurent, explique ceci :  

« L’agilité a connu de beaux succès, et encore trop d’échecs. Dans tant d’endroits, les transformations agiles sont encore asservies par une descente de processus agiles (Scrum, Kanban, Safe, etc.) sur les individus. Heureusement, nous pouvons savourer des initiatives comme Agnostic Agile ou bien Heart of Agile, cultivées par des anciens de l’agilité, ceux qui ont donné naissance au Manifeste Agile en 2001. 

Ce tome 05 s’inscrit dans cette mouvance : ici, les contributeurs entendent rappeler que notre manifeste précisait dès sa première valeur « les individus et les interactions plus que les processus et les outils ». Vues les confusions constatées, autant simplifier en « les individus et les interactions d’abord !! ». 

Dans vos mains, vous tenez une nouvelle collection d’histoires épatantes, pour remettre les pendules à l’heure. Retours d’expériences authentiques, approches pragmatiques : vous disposerez d’un beau matériel pour espérer que les 10 prochaines années soient encore meilleures. » 

Je suis donc particulièrement fière d’avoir participé à la rédaction d’un chapitre de ce nouvel opus. Pour les intéressés, un 6e livre est prévu cet automne. A vos plumes ! 

Pour découvrir les différents auteurs (dont moi !), c’est ici : 

http://laurentsarrazin78.wixsite.com/rupture-douce