L’agile tour Québec fut une belle journée où j’ai fait de bonnes réflexions sur le travail d’équipe et sur différentes approches agiles. Les principaux conférenciers m’ont appris sur l’importance de l’empathie lorsqu’on travaille dans une équipe agile et sur l’importance de toujours se remettre en question sur les meilleures pratiques afin de pouvoir mieux appliquer nos connaissances et notre expérience pour avoir une approche qui tient compte du contexte.

Lors de cette journée deux de mes collègues ont donné des conférences.

Mon collègue Ovidiu Nanuti et son client Olivier Abrivard nous ont donnés un inspirant retour d’expérience sur l’approche de livraison inspiré de Disciplined Agile (DA), qui a été mis en place dans le programme d’envergure NEXT (investissement à hauteur de 450 M$) chez Desjardins. La présentation nous a permis de bien voir la complexité du programme, la réflexion derrière l’approche et plusieurs paramètres de l’approche choisie. En tant que coach agile, il fut très pertinent de bien comprendre les différentes phases implantées, les rôles et la méthode en lien avec le carnet de produit.

La deuxième conférence de mes collègues fut celle de Nathalie Ferron sur les contributeurs qui tardent à contribuer. Elle nous a fait cheminer sur ces organisations qui sont souvent organisées en silo et sont régies par leurs propres règles et contraintes. Elle nous a sensibilisé au fait que nous devons remettre en question nos modèles organisationnels, bien les comprendre et explorer les solutions pour être en mesure d’amener les contributeurs à prendre action au bon moment selon leurs contraintes.